La recherche : USA

 

ESSAIS THÉRAPEUTIQUES (Nitisinone) :

C'est en 2002 que des essais thérapeutiques ont commencé aux Etats Unis, avec le Dr. William A. GAHL (M.D., Ph.D.) et ses collaborateurs. Ces essais sont toujours en cours.
 

Cette étude a lieu au NIH (National Institute of Health = Institut National de la Santé) à Bethesda (Maryland), près de Washington DC.  Elle porte sur 64 patients (33 hommes et 31 femmes), âgés de 4 à 80 ans, provenant de 54 familles différentes.

C'est une molécule appelée NITISINONE qui est testée. Elle est aussi commercialisée sous le nom d'ORFADIN ou encore NTBC. En fait, il s'agit d'un herbicide qui est administré à doses très faibles (maximum quelques milligrammes par jour, de 0,35 à 4.0 mg lors d'essais pilotes).

La Nitisinone est commercialisée par le laboratoire Swedish Orphan International AB. C'est un inhibiteur synthétique de l'enzyme qui produit le HGA (Acide HomoGentisique).
 

Rappelons que c'est l'accumulation dans les tissus de HGA et de ses métabolites qui est la cause de l'Ochronose, avec le noircissement des tissus cartilagineux et des os, de l'arthrite et de la destruction des articulations, ainsi que la détérioration des valves cardiaques.

La Nitisinone a obtenu l'autorisation de mise sur le marché par la FDA ("Food and Drug Administration") aux USA, pour le traitement d'une pathologie appelée Tyrosinémie Héréditaire de type I (HT-1), laquelle est une maladie fatale du foie. Ce traitement, depuis 1992, a montré que la Nitisinone était bien tolérée, à court et long terme, pour un dosage d'environ 1 milligramme / kilogramme corporel / jour.

Pour traiter l'Alcaptonurie, un dosage plus faible devrait suffire (quelques milligrammes par jour, comme indiqué plus haut).
 

Un effet secondaire, rare, de la Nitisinone peut être une irritation de la cornée. Une surveillance ophtalmologique des patients sous Nitisinone est donc nécessaire. A noter cependant qu'aucune complication oculaire n'a été observée chez les patients atteints d'Alcaptonurie qui prennent de la Nitisinone. Il est possible aussi que la Nitisinone soit toxique pour le foie, d'où la nécessité de surveiller son bon fonctionnement.
 

La Nitisinone, à un dosage de 1.05 mg réduit de 94% le taux d'HGA dans l'urine des patients atteints d'Alcaptonurie. Mais cela est-il suffisant pour retarder la progression de l'Ochronose chez ces malades ? Les résultats des essais cliniques en cours montreront si la Nitisinone diminue l'arthrite et les autres complications de l'Alcaptonurie.

L'étude devrait se terminer au printemps 2009, ensuite après analyses statistiques les résultats définitifs devraient être publiés durant l'été 2009.

 

L'ALCAP a rencontré les chercheurs Américains au NIH en 2007 à Bethesda (près de Washington D.C.)

Nous avons profité d'un voyage aux Etats-Unis pour nous rendre à Bethesda au "National Institutes of Health".
Nous avons ainsi pu prendre un premier contact avec le Docteur Bill GAHL et le Docteur Michael KAYSER.



 
Sur cette photo, de gauche à droite : Dr. W. GAHL, Serge SIREAU, Simone SIREAU, Dr. M. KAYSER